cliquez sur l'image pour en savoir plus

 


 

 cliquez sur l'image pour en savoir plus 

cliquez sur l'image pour en savoir plus editer le texte
 

cliquez sur l'image pour en savoir plus

cliquez sur l'image pour en savoir plus
Claudia Isabel Navas

est une artiste vidéaste, née en Colombie diplômée de The School of the Art Institute of Chicago. Ses projets ont reçu le « Quality Label Award » 2005 du Fond International pour la Promotion de la Culture de l’U.N.E.S.C.O., the Media Major Grant du Illinois Humanities Council et le U.S. National Endowment for the Humanities. Par ailleurs, elle est artiste plasticienne et Lauréate du Leadership Award et du Dean’s Grant du School of The Art Institute of Chicago ainsi que du Leo S. Rowe Panamerican Fund de l'Organisation des États Américains (O.E.A.). Depuis 2002, elle poursuit sa carrière en France autour de l’Amérique Latine, son histoire et sa culture.
 
Nicolas Courbon

est né en 1965 à Lyon. Entre 1998 et 2000, alors assistant à la réalisation d’un documentaire de Claudia Isabel Navas portant sur les traditions afro-colombiennes, Mazamorreo, à la recherche de la mémoire (2000), il réalise de saisissants portraits d’habitants de la région du Pacifique rencontrés lors du tournage.
 
 
Henry Corradini

Né en Marseille en 1925 et décédé en 2013 à Ciudad Bolivar, Henry Corradini a étudié les Beaux-Arts dans sa ville natale avant de s’installer au Venezuela en 1948. Curieux d’anthropologie,  d’ethnographie et de linguistique, il se passionne pour les cultures aborigènes. Il n’a eu de cesse de les exalter et de défendre les droits des peuples indigènes, notamment au travers de son activité de réalisateur de documentaires (il crée sa propre société de production, Pubeco Films, en 1965). 
Lucho Hernandez

Luis Andrés Gleixner Hernandez, dit Lucho Hernandez, est un artiste franco-chilien né à San Fernando , Chili, en 1973.
Les visions à l’origine des toiles de Lucho Hernandez sont directement issues de la friction post-Pinochet. Elles ne sont jamais lisses : toutes ont connu le temps de la naïveté, de la souffrance et de la cicatrisation. Marquées par le vécu de l’artiste et lestées de l’héritage historique chilien, en silence, elles expriment l'espoir toujours renaissant.
Christian McManus

Artiste Franco-Chilien, Christian Mc Manus est né à Santiago du Chili en 1965. Après des études en photogrpahie dans sa villle natale il devient photographe indépendant et se spécialise dans le domaine du portrait. Après une collaboration avec le magazine «Capital» au Chili, il démarre sa série «Quartiers du Monde» qui l’ammène à voyager aux quatre coins du monde pendant 6 ans. Il s’installe en 2003 à Paris et excerce son talent chez Harcourt ainsi que pour «Marie Claire» (France) et «Cosas»(Chili) tout en poursuivant ses travaux personnels.
 
 
Juan Carlos Concha

Est né en Colombie, il vit  en Espagne et travaille entre la France, la Colombie et l’Espagne où il a fondé son studio de production, Apeman Studio. Dessinateur et réalisateur de Cinéma d'animation, il a toujours été intéressé par les questions portant sur les peuples amérindiens, les connaissances ancestrales des plantes et l'expédition botanique de Celestino Mutis. Depuis 2010 il développe un projet d'animation avec l'association Enlaces Artisticos sur la rencontre des trois savants, Mutis, Humboldt et  Bonpland. Nous présentons des dessins préparatoires du film d'animation :  
Florae Bogotensis SÉMENCES POUR L'INDÉPENDANCE
La rencontre des savants européens José Celestino MUTIS , Alexandre de HUMBOLDT et Aimé BONPLAND .


 
Christian Brieu


Artiste français né à Lyon, Christian Brieu explore l’enveloppe humaine sous les formes ambiguës que celle-ci peut prendre. Passionné de rencontres humaines, son travail s’est construit entre la France et le Brésil. Son oeuvre s’exprime d’elle-même entre la tourmente de l’existence humaine et les fantômes qui le hante, le clash des civilisations et les phases de renaissances.
 
 
Marc Bellini

Artiste français né en 1966. Marc Bellini vit à Paris et travaille au sein de l’équipe pédagogique de l’atelier photo-vidéo de l’ENSAD dont il est diplômé. Pendant plusieures années il travaille comme assistant-réalisateur pour différents cinéastes. Il réalise aussi des clips et des films où il se met en scène. Son travail conjugue d’emblée les formes filmiques et photographiques interrogées comme autant de remparts contre le temps, que ce soit sous la forme d’herbiers ou de photomatons. Marc Bellini joue avec les codes de ses prédécesseurs, tels les travaux photographiques de la botaniste Anna Atkins, le photogramme et le photomaton chers aux surréalistes. Ses oeuvres exploitent tour à tour ou conjointement la photographie, la vidéo, la sérigraphie la résine, la gravure, ou le vitrail. Dans le cadre de l’exposition à la Marie de Paris du 1er, Marc Bellini réalisera un hérbier sur le parcours du quartier des Tuileries, à découvrir lors des visites guidées.
 
 

L'exposition est organisée dans le cadre du bicentenaire de la mort du général Francisco de Miranda (1816-2016), qui fut général de l'armée du Nord en 1792 et dont le nom se trouve gravé sous l'arc du triomphe. Il vécut dans le quartier des Tuileries à l'époque des Lumières, et depuis Paris, il transmit les idéaux républicains à ses compatriotes dans l' Amérique espagnole.  Deux cent ans plus tard, la Mairie du Premier arr, accueille le collectif d'artistes et chercheurs de l'association Enlaces Artisticos  qui ont étudié, peint ou photographié  l'Amérique latine dans sa diversité, tant culturelle que naturelle ; d'autres ont travaillé autour des symboles de la Première République française. C'est ainsi que nous vous proposons une exposition à plusieurs regards, tant historiques  qu' artistiques et qui témoignent de la richesse des échanges entre la France et l'Amérique espagnole.


Une exposition d'histoire et d'art contemporain présentant les artistes:
Exposition 2016:
Miranda, L'Amérique espagnole vue et rêvée


 
Escudos de Armas y Pabellón de la Nueva Granada, 1834
Archivo General de la Nación, Colombia
 
cms