BIOGRAPHIE
Franciso de Miranda (1750-1816)

16 mars, 1750 Naissance de Sebastian Francisco de Miranda à Caracas, Capitainerie Générale de Venezuela (Royaume d'Espagne)

25 janvier 1771 Départ de Miranda à Andalousie dans le navire Prince Frédérick

7 mars 1771 Miranda Arrive à Cadix

7 décembre 1772 Miranda rentre au service du Bataillon de la Princesse, Armée espagnole. Il acquiert le titre de comte et se fait appeller Francisco de Miranda

octobre 1774 Devient Capitaine de l’Armée espagnole dans la défense de Melilla contre le Sultan du Maroc.

4 juillet 1776 Les colonies anglaises de l'Amérique du Nord deviennent indépendantes à Philadelphie

29 juillet 1780 Il part à la Havanne où il est nommé Capitaine du Régiment d'Aragon sous les ordres du Maréchal de Champ Juan Manuel Cajigal

8 mai 1781 Réddition de Pensacola. Miranda est aide de campo du Gouverneur de la Louisiane, Bernardo de Gálvez

20 juillet 1781 Nommé Lieutenant Colonel par Cajigal par son courage lors de la bataille de Pensacola 

9 juin 1783 Miranda arrive à Newbern en Caroline du Nord. Il quitte l'Armée espagnole. Commence son Grand Tour

1783-1789 Parcours les États-Unis, Londres, l'Europe, la Grèce, la Turquie, la Russie, la Scandinavie, la Hollande, la Suisse, la France

14 juillet 1789 Prise de la Bastille à Paris

1790-1792 Il rencontre le Premier Ministre anglais, William Pitt et lui propose un plan détaillé pour l'émancipation de l'Amérique espagnole

19 mars 1792 Miranda arrive à Paris où il rencontre Brissot et Pétion

10 août 1791 le roi Louis XVI et sa famille sont detenus

24 août 1792 Miranda est nommé Général de l'Armée du Nord en France en échange d'une aide pour libérer l'Amérique espagnole

20 septembre 1792 Victoire de Valmy par l'Armée du Nord


21 septembre 1792 Proclamation de la Première République française

29 novembre 1792 Miranda, Général en Chef de l'Armée du Nord remporte la Prise d'Anvers

25 mars 1793 Miranda est arrêté accusé de trahison

16 mai 1793 Miranda est acquitté par le Tribunal révolutionnaire français à Paris

1793-1800 Miranda est encarcéré à plusieurs reprises à Paris par ordre de Robespierre et puis du Premier Consul, Bonaparte

1800-1806 Miranda retourne à Londres où il poursuit les négotiations pour libérer l'Amérique espagnole. L'Angleterre lui tourne le dos car a signé avec l'Espagne

le 3 août 1806 Août Miranda tente la première libération du continent hispano-américain à Coro. L'expédition se solde par un échec mais a des répercussions importantes.

15 mars 1810 Miranda publie le journal el Colombiano à Londres

1810 Miranda rentre au Venezuela

le 5 juillet 1811 Miranda est nommé Generalisimo de l'Armée vénézuélienne

le 24 juillet 1812 Miranda signe la Capitulation de San Mateo

le 31 juillet 1812 Miranda est encarcéré au Venezuela par Monteverde

le 1 août 1812 Les archives de Miranda sont envoyées à l'Angleterre

Début de 1813 Miranda est transferré à Porto Rico

En 1814 Miranda est transferré à Cadix et encarcéré à La Prison de las Cuatro Torres dans l'Arsenal de la Carraca de San Fernando

le 14 juillet 1816 Miranda meurt



 
Tomosfactory : Le site cle en main des TPE et PME